1 1 1 texte

Avant de pouvoir étudier la manière dont l’ordinateur traite l’information, nous devons fixer la manière dont cette information est représentée. L’objet de ces leçons est d’étudier la représentation binaire, qui est aujourd’hui1 la représentation universellement utilisée en informatique pour toutes les informations que les ordinateurs manipulent.

Définition :

La représentation binaire signifie que toute l’information sera représentée à l’aide de deux symboles uniquement. Ces deux symboles sont en général les chiffres \(0\) et \(1\), mais on peut également considérer que ce sont les valeurs logiques faux et vrai.

On peut considérer que utiliser deux valeurs permet de définir un "atome" d'information (une seule valeur ne distingue rien).

\(\square\)

Dans ce chapitre, nous développerons des techniques permettant de représenter tout type d’information (nombres, texte, images,…) à l’aide d’un représentation binaire, et de manipuler cette représentation. Nous verrons également comment concevoir des techniques de détection et de correction d’erreur sur cette représentation. Mais avant d’aborder cette matière, il est important de bien comprendre la différence entre une information et sa représentation. L’exemple suivant illustre cette différence.

Exemple :

Considérons la quantité 17, nous pouvons en trouver plusieurs représentations :

  • la représentation usuelle, dite en base \(10\): 17,

  • en base \(2\): 10001 (nous aborderons les notions de base et de changement de base en détail dans la suite),

  • en chiffres romains : XVII,

\(\blacksquare\)

On voit donc qu’une même information, qu’un même concept admet plusieurs représentations. Le choix de la représentation binaire comme représentation universelle en informatique s’explique par le fait qu’on peut aisément représenter deux valeurs différentes à l’aide d’états différents de composants électriques comme les transistors. Ces mêmes transistors, assemblés en portes logiques, permettent également de manipuler l’information binaire.

Brousentsov, N. P., Maslov S. P., Ramil Alvarez J., and Zhogolev E. A. n.d. “Development of Ternary Computers at Moscow State University.” Accessed August 8, 2018. http://www.computer-museum.ru/english/setun.htm.


  1. Il y a eu quelques expériences utilisant des représentations ternaires. On peut citer les ordinateurs soviétiques Setun (1959–1965) (Brousentsov et al. n.d.).